Suivre les saisons

Ces dernières dizaines d’années, notre vie est devenue millimétrée et totalement normalisée. De semaines en semaines, de mois en mois, nous mangeons toujours à peu près les mêmes aliments. Ce faisant, nous appauvrissons terriblement notre nutrition, et nous ne donnons pas à notre corps les bonnes choses au bon moment.

Pourtant, la nature est bien faite : au fil des saisons, nous ne récoltons pas les mêmes fruits et légumes. Avant la mondialisation, nos grands-parents ne mangeaient que des produits locaux, et de saison !

Saviez-vous par exemple, que les fruits et légumes d’automne hiver sont plus riches en protéines, ceux d’été sont plus riches en glucides, et ceux du printemps ont de grandes vertus de détoxification ? Les propriétés des fruits et légumes changent au fil des saisons, car nos besoins ne sont pas constamment les mêmes.

Durant l’hiver, sous nos latitudes, les journées sont courtes et froides, nous avons besoin de nutriments qui vont renforcer nos défenses immunitaires, et nous devrions même dormir plus longtemps pour respecter le cycle du soleil. Tous les animaux dorment plus longtemps l’hiver, et certaines espèces hibernent même plusieurs mois. L’humain est le seul animal à ne pas respecter ce cycle au 21e siècle, nos journées sont identiques toute l’année, et c’est pourquoi nous sommes tous fatigués en automne-hiver : nous manquons de sommeil !

L’été, à l’inverse, notre corps va rester naturellement éveillé grâce aux journées plus longues. Et les fruits et légumes d’été plus riches en glucides nous donnent toute cette énergie en plus pour tenir ces longues journées.

Le changement de mode de vie imposé par la société s’est fait en moins de deux générations, quand il faut théoriquement des dizaines de milliers d’années pour qu’une espèce évolue et s’habitue à un nouvel environnement. Pas étonnant que nos corps se dérèglent, que nous prenions du poids, et attrapions des maladies.

A défaut de révolutionner le monde, commençons par retrouver de saines habitudes de vie : ne mangeons que des fruits locaux et de saison car nos gènes actuels ne sont pas programmés pour manger autre chose. Et essayons de dormir entre 30 minutes et 1 heure de plus les nuits d’hiver, de novembre à mars, notre corps nous remerciera.

Pour vous y retrouver dans les fruits et légumes de saison, je vous invite à lire le tableau ci-dessous (réalisé par le site mescoursespourlaplanete.com ) :

Laisser un commentaire