L’exercice, ce n’est pas juste pour la perte de poids !

Si vous commencez un programme d’exercice, il semble normal de voir le résultat de votre dur travail sur les chiffres de la balance. Si ce n’est pas le cas, ne désespérez pas, n’abandonnez pas l’exercice. Vous faites toujours du bien à votre cœur, vos poumons et toutes les autres parties de votre corps.

Une étude dans le Journal de l’American College of Cardiology a examiné les effets de l’exercice et/ou la perte de poids sur la santé cardiovasculaire chez plus de 3000 hommes et femmes qui étaient initialement en surpoids. Comme je l’ai écrit dans le numéro de juillet de la Harvard Health Letter, ceux qui se sont entrainés régulièrement et ont perdu du poids ont eu la plus grande diminution du risque d’attaque cardiaque, sur un suivi de plus de six ans. S’exercer sans perdre du poids ou perdre du poids sans s’exercer offre de plus petits avantages. Sans surprise, ceux qui n’ont pas fait d’exercice et qui ont pris du poids étaient beaucoup plus susceptibles d’avoir développé une hypertension, un cholestérol élevé et un syndrome métabolique, une constellation de facteurs qui augmentent la probabilité d’avoir une crise cardiaque ou un AVC.

«Je pense que les résultats sont encourageants, car ils montrent clairement que parmi les personnes qui prennent du poids, si vous maintenez votre forme physique, vous êtes à un risque inférieur par rapport à ceux qui prennent la même quantité de poids sans exercice » déclare le Dr I Min Lee, professeur agrégé de médecine à la Harvard Medical School qui étudie les bienfaits de l’exercice.

Comme ma collègue Stephanie Watson, rédactrice en chef de la Harvard Women’s Health Watch, l’écrivait dans un blog récent, l’activité physique et le poids jouent des rôles similaires dans le cancer du sein : l’activité physique quotidienne semble réduire le risque de développer un cancer du sein, tandis que la prise de poids semble annuler le bénéfice de ce dur labeur.

Beaucoup de gens constatent que l’exercice seul ne conduit pas à la perte de poids. En fait, l’entraînement peut développer le volume musculaire, ce qui peut augmenter le poids affiché sur la balance. En outre, l’exercice peut stimuler l’appétit. Il est facile de reprendre les calories que vous avez brûlé, et plus encore.

Fitness et graisse ?

Il y a un débat en cours pour savoir s’il vaut mieux être physiquement en forme mais en surpoids, ou sédentaire et à un poids de santé. Pourquoi ne pas viser à la fois d’être en forme et d’avoir un poids sain ?

Si vous prenez deux personnes qui mènent des modes de vie sédentaires, l’un mince et l’autre en surpoids, la personne mince a une plus grande chance de vivre plus longtemps. Il en est de même si les deux personnes nagent un kilomètre par jour à la même vitesse.

Bien que l’exercice et le poids n’aillent pas toujours dans la même direction, ils sont tous deux importants pour la santé. «Mettez-les ensemble et vous optimiser vos chances de vivre la vie la plus saine et la plus longue possible», explique le Dr Thomas Lee, cardiologue et professeur de médecine à la Harvard Medical School, et co-rédacteur en chef de la Harvard Heart Letter.

Publié le 13 juillet 2012 par Heidi Godman, rédactrice en chef, Harvard Health Letter

Source

Laisser un commentaire