En finir avec le fat shaming !

Nouveau terme en vogue ces dernières années, le fat shaming consiste à rabaisser les personnes que l’on trouve trop grosses à notre goût, le plus souvent via les médias sociaux, ou même dans la vie réelle, sur un ton faussement humoristique qui blesse profondément ceux qui en sont victimes. Vous l’avez déjà subi ? Moi aussi quand j’étais en surpoids, et ce n’est vraiment pas bon pour l’estime de soi. Si les donneurs de leçons pensaient que les personnes visées allaient se reprendre en main et faire fondre leur graisse, eh bien, c’est complètement raté !

Tout d’abord, les personnes en surpoids ou obèses qui prennent quotidiennement ce type de remarques anodines, vont s’enfermer dans une carapace, et la dépression n’est plus très loin. Le souci avec la dépression, c’est que ça fait grossir (on compense le mal être par la nourriture), et les médicaments anti-dépresseurs, encore plus ! On entre donc dans un cercle vicieux, où la personne déjà en surpoids ne va faire qu’empirer son état ! Certaines échappent à la dépression grâce à une sorte de motivation de groupe, en se précipitant sur des sites genre « Vive les Rondes », puis s’exhibent publiquement en bikini l’air de dire « cause toujours tu m’intéresse », et les médias féministes applaudissent !

Mais soyons honnêtes une minute : est-ce que cette situation est vraiment satisfaisante ? Connaissez vous une seule personne obèse ou en surpoids qui aime vraiment son corps et se fiche des remarques ? Evidemment, la réponse est non ! Quand on est en surpoids, on rêve devant les filles des magazines, et on se lamente sur notre sort en montant sur la balance. Pas besoin de shamers pour nous rappeler à quel point on déteste notre corps, on est déjà au courant, merci ! Et toute personne qui affirme le contraire se ment à elle-même. Mais quelque part, on a raison de ne pas se satisfaire de notre état, non pas pour des raisons esthétiques, mais pour notre santé ! Les personnes obèses développent des maladies graves comme le diabète qui empoisonnent leur quotidien, et ont une espérance de vie plus courte que la moyenne.

Le problème bien souvent, c’est qu’on a tout essayé, mais qu’on n’a pas réussi à perdre un gramme. Les médisants qui s’imaginent qu’on ne fait aucun effort ne savent vraiment pas de quoi ils parlent. Derrière chaque personne en surpoids, il y a des jours, des mois, des années de privations, et de yoyos sur la balance. En bref et en toute honnêteté, ce n’est pas de notre faute, on n’y peut rien. Les seuls qui mériteraient du shaming dans l’histoire, c’est d’une part l’industrie alimentaire qui est largement responsable du taux d’obésité actuel dans les pays développés, et d’autre part, les charlatans qui profitent du mal être des personnes pour vendre à des prix exorbitants des produits de régimes soit-disant miracles mais qui ne fonctionnent pas sur le long terme, et qui sont parfois dangereux pour la santé.

Alors, quoi faire ? Je propose tout simplement l’empathie : plutôt que de se moquer de la personne trop grosse, pourquoi ne pas bâtir avec elle une relation de confiance, tenter de se mettre à sa place, comprendre ce qu’elle ressent, et l’aider vraiment à s’en sortir, en la guidant, et en lui montrant la seule vraie solution qui marche ?

La solution pour perdre du poids progressivement et durablement, vous avez la chance de la connaitre puisque vous êtes membres de ce site, et peut-être avez-vous déjà perdu beaucoup de poids depuis le début ? N’avez-vous pas envie de partager cette success story autour de vous ? En diffusant la bonne parole autour de vous, vous allez améliorer la vie, la santé, et l’estime de soi des personnes qui vous entourent. Éduquer plutôt que blâmer, c’est la seule chose intelligente à faire, pour en finir avec l’obésité, et pour en finir avec le fat shaming.

One comment on “En finir avec le fat shaming !

Laisser un commentaire