Les bienfaits et vertus santé méconnus du magnésium

Le magnésium est sans doute l’un des minéraux les plus indispensables à notre santé. Selon les chercheurs, il interviendrait dans plus de 300 systèmes enzymatiques et pourrait contribuer à prévenir ou à combattre de nombreuses affections chroniques.

L’organisme humain contient en moyenne 25 g de magnésium, concentré en majorité dans les os et les muscles squelettiques, le reste se répartissant entre les nerfs et différents organes (cœur, foie, tube digestif, reins, etc.). L’élimination du magnésium augmente sous l’effet du stress, de certains troubles ou traitements médicamenteux, ainsi que d’une activité physique intense. L’alimentation actuelle, riche en produits raffinés, n’en fournissant pas toujours suffisamment. Ainsi, des suppléments nutritionnels sont parfois nécessaires. On les trouve sous plusieurs formes : aspartate, carbonate, citrate, gluconate, oxyde, ou encore sulfate de magnésium, etc.

Les principaux bienfaits du magnésium

Le magnésium intervient dans la transformation des aliments en énergie, la transmission de l’influx nerveux, le relâchement des muscles et la formation des os et des dents. Agissant avec le calcium et le potassium, il régularise le rythme cardiaque et participe à la production de l’insuline.

Le magnésium …

▪ Aide à traiter la spasmophilie et la dépression.
▪ Contribue à prévenir l’arythmie et les maladies cardiovasculaires.
▪ Peut soulager les symptômes de la fatigue musculaire chronique.
▪ Contribue à lutter contre l’hypertension artérielle.
▪ Pourrait atténuer l’intensité des manifestations d’allergie.
▪ Soulage les symptômes du syndrome prémenstruel.

Sources disponibles de magnésium sous forme de suppléments:

▪ Ampoules, comprimés, gélules, granulés, tablettes

Sources alimentaires de magnésium:

Les céréales complètes, les fruits secs, les légumineuses, les légumes à feuilles vert foncé, les coquillages, le chocolat noir et certaines eaux minérales (regardez les étiquettes) sont riches en magnésium. Une bonne portion de riz sauvage satisfait 25 % des besoins quotidiens en magnésium d’un adulte.

Du magnésium contre le diabète et la fatigue

Selon de récentes recherches, le magnésium aurait des vertus hypotensives et favoriserait le rétablissement après un infarctus en inhibant la formation de caillots de sang, ainsi qu’en évitant les spasmes artériels et les arythmies cardiaques dangereuses.

Un apport adéquat de magnésium contribuerait à prévenir le diabète non insulinodépendant (type II). Des chercheurs américains ont mesuré les taux de magnésium de plus de 12 000 personnes non diabétiques, qu’ils ont suivies pendant 6 ans pour étudier la fréquence de l’apparition de cette maladie. Ils ont constaté que, chez les sujets dont le taux de magnésium était le plus bas, le risque d’être atteint de diabète était de 94 % supérieur à celui des sujets en ayant un taux élevé. Il reste encore à déterminer si les compléments de magnésium permettraient de prévenir cette maladie.

Des effets bénéfiques du magnésium

Le magnésium décontracte les muscles, ce qui le rend utile dans le traitement des blessures des sportifs, de la fatigue chronique et de la fibromyalgie. Il semble efficace contre le syndrome prémenstruel, notamment pour soulager les crampes abdominales, et renforcerait la densité des os chez les femmes ménopausées, prévenant l’ostéoporose. Le magnésium favorise en outre le traitement de l’asthme et de la bronchite, car il dilate les voies respiratoires. Son rôle dans la prévention
ou le traitement des allergies et des migraines n’est pas formellement attesté, mais une étude a révélé qu’il pourrait renforcer l’action du Sumatriptan, un médicament antimigraineux classique.

* Si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments. Aussi, en cas de troubles rénaux, consultez votre médecin avant de prendre du magnésium.

Des suppléments en magnésium : les doses recommandées

L’apport journalier conseillé en magnésium est de 420 mg pour l’homme et de 360 mg pour la femme. Il peut être augmenté dans un but curatif.

Contre l’arythmie cardiaque et l’asthme, après une défaillance cardiaque, et contre la fatigue chronique, prenez-en 200 mg, de préférence sous forme de citrate de magnésium, 2 à 3 fois par jour. Contre le diabète et l’hypertension <artérielle, 500 à 600 mg par jour. Il est conseillé, sauf indications particulières, de ne pas dépasser un apport total – alimentation plus supplément – de 770 mg pour l’homme et 710 mg pour la femme.

En cas d’apport déficitaire

Une carence, même légère, augmenterait les risques de maladie cardio-vasculaire et de diabète. Elle peut aussi provoquer des manifestations de spasmophilie (hyperexcitabilité neuro-musculaire) ou d’allergie, et diminuer la résistance aux infections. Un déficit sévère peut se manifester par une arythmie cardiaque, de la fatigue, de la dépression, des crampes musculaires, voire des crises de tétanie ou des convulsions, de l’irritabilité, de l’hypernervosité et de la confusion mentale.

En cas d’apport excédentaire

Un excès peut entraîner diarrhée et nausées. En cas d’atteinte rénale, quand l’organisme est incapable d’éliminer le surplus par les urines, on observe faiblesse musculaire, léthargie, confusion et difficultés respiratoires. Mais ce surdosage n’a lieu qu’avec une supplémentation mal contrôlée.

D’autres informations utiles sur le magnésium

Le saviez-vous?

▪ Le magnésium est mieux absorbé s’il est pris au cours d’un repas. En cas de diarrhée, réduisez les doses ou essayez le gluconate de magnésium, mieux toléré par le système digestif.

▪ C’est sous forme de citrate de magnésium que l’organisme absorbe le mieux le magnésium.

▪ Le magnésium fait baisser la tension artérielle : c’est ce qui ressort d’une étude menée auprès de 60 femmes et hommes hypertendus. En moyenne, leur pression systolique (le chiffre le plus élevé) a baissé de 2,7 points, tandis que leur pression diastolique (le chiffre le plus bas) a diminué de 1,5 point. Une diminution de la tension artérielle de quelques points suffit pour réduire les risques d’infarctus et d’attaque cérébrale.

L’eau dite dure est meilleure pour la santé que l’eau adoucie. Elle contient du calcium, mais aussi du magnésium et d’autres minéraux. Si votre eau est trop douce, prenez du magnésium.

▪ Si vous prenez des suppléments de magnésium, associez-les à des suppléments de calcium. Un rapport déséquilibré entre ces deux minéraux peut en effet réduire leurs effets bénéfiques respectifs.
▪ En France, 18 % des hommes et 23 % des femmes suivis par l’enquête SU.VI.MAX ont des apports en magnésium inférieurs aux deux tiers des apports recommandés, et constituent donc des sujets à risque.

Source

Laisser un commentaire